Etudes : comment motiver votre adolescent ?

motivation-etudes-adolescent-conseils-parents-enfant-echec-scolaire-fatigue

Votre adolescent(e) ne veut pas travailler et vous vous sentez démuni(e) face à son inertie. Bien sûr, il rêve de graphisme ou de marketing, elle rêve de journalisme ou de stylisme… mais il ne s’en donne pas les moyens. Comment lui donner les meilleures armes pour se motiver et lui permettre de s’engager envers lui-même ?

 

 

 

Identifier le blocage

Chez l’adolescent, c’est un fait, le processus de maturité est en cours. Il n’est pas aussi facile pour vous que pour eux de voir les conséquences de leur négligence à long terme. Pour eux, les amours, les copains, les sorties sont la priorité, le reste vient après et au jour le jour.

Avec la baisse des notes et la multiplication des conflits, vous voulez prendre les choses en main plus fermement, mais comment ? Le bac est dans 2 ans seulement, dans son lycée de Versailles, Paris ou toute autre ville, vous sentez que la tendance n’est pas au travail acharné.

A constater le culte de la contradiction que cultivent les adolescents, fort est à parier que devant vos punitions ou injonctions à se mettre au boulot, il prend un malin plaisir à railler vos menaces.

Pour qu’il puisse baisser la garde et entrer dans une phase de réflexion, lâchez du lest. Réduisez le flicage et les allusions à son échec scolaire dès le retour de cours. Avec ces moments de répit, vous pourrez mieux aménager de vrais moments de dialogue.

C’est là que vous pourrez trouver des compromis, identifier ses blocages, ses besoins et poser vos limites. En le mettant face à ses responsabilités, vous le faites réfléchir sur son auto-sabotage. S’il veut être considéré comme une personne autonome, c’est à lui de le prouver. Avec un cadre rassurant, clair et sans sermons non constructifs, il réfléchira et réagira positivement.

 

Lui donner les clés pour réussir

Même si cela vous coûte au début, privilégiez la communication. Le lien que vous allez créer avec votre ado hors du cadre scolaire va vous permettre de mettre en lumière ses centres d’intérêt. Inconsciemment, vous le valorisez et il perçoit ses propres qualités plus clairement.

Voici quelques conseils pour l’aider à réussir :

  • Toujours faire remarquer ses bons résultats et éviter les « pour une fois… » systématiques ;
  • Encourager votre enfant, quitte à amplifier les réussites et relativiser les échecs, pour déclencher le gain de confiance et la motivation ;
  • Faire remarquer les leviers qui ont rendu possible la réussite : travail, concentration, intérêt… ;
  • Fixer ensemble des objectifs raisonnables : le prochain devoir de français plutôt que la moyenne du trimestre par exemple ;
  • Que votre adolescent(e) soit en système public ou dans un lycée privé à Paris ou en province, il est important que vous vous intéressiez aux devoirs, au bulletin, à la rencontre avec les professeurs.

La réussite scolaire existe chez l’adolescent qu’en fonction de ses capacités, de sa confiance et de sa motivation. L’important est la volonté qu’il y met et que vous puissiez constater des progrès vers le haut, même si cela se fait doucement… mais sûrement ! Soyez réaliste dans les objectifs que vous fixez avec lui ou dans votre surveillance.

Autres articles