Adopter un chien : 5 terribles erreurs à ne pas commettre

Adopter un chien : 5 terribles erreurs à ne pas commettre

- dans Maison
4097
0

Adopter un client ou un animal de compagnie est une décision qui doit être prise très au sérieux et pas pour satisfaire un caprice passager de ses enfants, on fait le point sur 5 terribles erreurs à connaître avant de craquer pour un chien.

Ne pas sous-estimer ses responsabilités

Un chien vit presque 15 ans…Si l’adoption est à la portée de tous, l’engagement sur du long terme est tout autre. Il faut donc garder en tête les contraintes de budget, de temps, de patience…que l’adoption d’un compagnon à 4 pattes implique. Faire le choix d’accueillir un chien chez soi est aussi synonyme dépenses financières conséquentes, en effet chaque mois un budget variable selon les races et la santé du chien devra être consacré pour la nourriture, les accessoires de vie, comme la corbeille, la laisse et le collier sans oublier les soins chez le vétérinaire en cas de maladie ou encore les éventuels cours de dressage!

Ne pas imposer ce choix à votre famille

Ne cédez jamais à une envie isolée de l’un des membres de votre famille. N’imposez jamais un tel engagement à tous sans en discuter avant. Pour le bien-être et l’entente de tous les membres de la famille, il est important que tout le monde ait le même désir d’adopter et de s’occuper de l’animal. Le chien a en effet besoin de beaucoup d’attention et chacun doit y mettre du sien. C’est donc une discussion à avoir pour décider si oui ou non tout le monde est prêt à mettre la main à la pâte. Il est important que le chien se sente accepté par tous pour s’épanouir pleinement.

Ne pas agir sur un coup de tête

chien-enfantsSource Getty Images

Souvent, l’adoption d’un chiot berger allemand ou d’une autre race se fait sur un coup de tête, ils sont tellement mignons à croquer ces petites boules de poils… Coup de cœur pour un chien aperçu dans la vitrine d’une animalerie, envie d’adopter après que nos amis se soient lancés dans l’aventure… Se précipiter n’est jamais une bonne idée. Prenez plutôt le temps de faire mûrir cette envie, parlez-en en famille, pesez le pour et le contre et surtout, renseignez-vous sur l’éducation, le budget et l’engagement que cela implique.

Ne pas négliger le choix de la race du chien

Adopter une race de chien qui ne correspond pas à la personnalité et aux attentes de votre famille est une erreur. En effet, si chaque chien a son propre caractère, il y a certains traits qui ressortent en fonction de la race des chiens. Par exemple, un Cavalier King Charles sera plutôt affectueux et plein d’allant alors qu’un Boxer sera franc et sur la défensive avec les étrangers. Étudiez donc les caractéristiques des races de chiens qui vous plaisent (taille, poids, entretien, nourriture…) pour voir votre compatibilité et éviter les désagréments.

Ne pas adopter un chien pour de mauvaises raisons

labrador-chiotSource Getty Images

Réfléchissez tous ensemble aux raisons qui vous poussent à faire cette adoption. Par exemple, il est déconseillé d’adopter un chien dans le seul but de retrouver le même que le précédant. Vous, et surtout vos enfants, risquez d’être déçus. En effet, comme les humains, chaque chien est différent même si vous restez fidèle à la même race. Chacun possède sa propre personnalité et son propre comportement. Mieux vaut être prévenu. Analysez donc cette envie d’adoption et demandez-vous s’il s’agit de bonnes ou mauvaises raisons.

Voici les pièges à éviter. Si après réflexion votre envie d’adopter est toujours présente, profitez de chaque moment unique avec votre nouvel ami et traitez-le comme un membre de la famille. Vous n’en serez que récompensé !

 

Si vous vous décidez finalement pour un chiot boxer ou un autre adorable petit chien, rendez-vous : www.achetermonchien.com pour être certain de faire le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *