Arthrose : comment aider un proche malade ?

Pour tous les patients atteints d’arthrose, l’angoisse récurrente est celle de la perte d’autonomie. Heureusement, les symptômes de l’arthrose peuvent être limités grâce à certaines méthodes visant à améliorer le confort quotidien. Voici quelques conseils pour aider un proche malade à prolonger son autonomie le plus longtemps possible !

arthrose-aideSource Getty Images

Comment améliorer le quotidien ?

L’arthrose peut toucher les articulations des genoux, du pouce (arthrose appelée rhizarthrose), de la nuque ou encore des hanches. Pour améliorer le quotidien des malades, voici quelques conseils simples à mettre en pratique immédiatement.

–    Se laver
Vous pouvez installer une chaise ou un tabouret dans la baignoire mais également dans la douche. Au niveau de la baignoire ou des toilettes, une barre accrochée au mur sera davantage sécurisante. Pour les patients atteints d’arthrose cervicale, se savonner peut vite se révéler être un véritable défi. Il est conseillé d’investir dans une brosse longue, afin de faciliter le lavage mais aussi de masser les zones douloureuses inaccessibles.
–    Cuisiner
Choisissez les casseroles avec des manches les plus gros possibles. Ils seront en effet plus faciles à saisir et assureront une meilleure sécurité en cuisine. Egalement, privilégiez des casseroles avec des poignées de chaque côté, encore plus stables.
–    S’habiller
Comme il est parfois difficile de lever les bras pour s’habiller, privilégiez les chemises et les vestes, plus pratiques. Mesdames, l’épreuve du soutien-gorge peut également être source de souffrance. Deux astuces pour remédier à cela : attacher la fermeture du soutien-gorge devant et ensuite le tourner. Ou investir dans un soutien-gorge qui se ferme sur le devant. Pour les chaussures, les scratchs ou les glissières vous éviteront de lutter avec les lacets.
–    Sortir
La canne est un excellent accessoire en cas d’arthrose du genou ou de la hanche.  Elle doit être tenue par la main opposée à la douleur. En outre, le sac à main est à proscrire. Privilégiez en effet un sac à bandoulière ou encore mieux, un sac à dos !

Ces quelques conseils basiques et peu onéreux vous aideront à apprivoiser l’arthrose au quotidien, avec des gestes simples et efficaces.

 

arthrose-aide-domicileSource Getty Images

Comment aider un proche à rester autonome ?

L’arthrose est une maladie dégénérescente qui impacte réellement la qualité de vie des patients. C’est en redoublant de bon sens et parfois d’ingéniosité que l’on préserve le confort quotidien d’un proche. Pour les patients, la pathologie de l’arthrose est une véritable menace qui plane au-dessus de leur capacité à se déplacer sans douleurs et à conserver ses activités quotidiennes habituelles.

Pour aider un proche qui souffre d’arthrose, vous pouvez effectuer quelques gestes qui le soulageront au quotidien :

  • Réaménager l’habitat de la personne malade en le rendant plus fonctionnel et adapté, en supprimant par exemple les obstacles inutiles comme les tapis.
  • Encourager votre proche malade en faisant des exercices sportifs avec lui. Il faut parfois trouver la motivation pour faire du sport ou une activité physique recommandée dans le traitement de l’arthrose. En plus des injections d’acide hyaluronique contre l’arthrose ou de la prise d’anti-inflammatoires, le sport est une solution pérenne qui permet d’entretenir les articulations malades.
  • Encourager votre proche à se confier : les patients qui souffrent de l’arthrose souffrent parfois en silence. N’hésitez pas à aller vers lui afin qu’il sache qu’il peut parler librement de ses maux. Ce soutien moral lui sera d’une grande aide dans la gestion de sa maladie au quotidien. Se sentir soutenu et compris est un bienfait imparable contre le stress et la baisse de moral : deux facteurs qui jouent sur la perception de la douleur.
  • Accompagner le suivi médical : si votre proche a du mal à se déplacer, n’hésitez pas à l’accompagner dans ses rendez-vous médicaux. Vous serez à la fois une oreille attentive devant certaines inquiétudes, un repère dans des rendez-vous médicaux parfois stressants et une épaule sur laquelle se reposer en cas de coup dur. Si vous ne pouvez pas être présent(e) à chaque rendez-vous, privilégiez-en seulement certains. Les praticiens impliqués dans le traitement de l’arthrose sont nombreux : généraliste, kinésithérapeute, chirurgien ou rhumatologue. Pour savoir ce que fait le rhumatologue dans les cas d’arthrose, cliquez ici.

 

Témoignage
Jeanne, 65 ans, souffre d’arthrose depuis quelques années déjà. Elle a déjà subi une intervention et porte aujourd’hui une prothèse de la hanche. Grand-mère de 4 petits-enfants, elle a pu compter sur le soutien de sa famille pour gérer son arthrose au quotidien. Elle témoigne « Ma plus grande crainte a été de ne plus pouvoir m’occuper de mes petits-enfants. Je leur ai expliqué ma maladie et lorsque je souffre, ils savent qu’ils doivent rester calmes. Lorsque je les garde en période de crise, nous privilégions les activités à l’intérieur, et tout le monde y trouve son compte. Ces moment-là sont précieux et pour rien au monde je ne me priverai de leurs visites ».

 

 

 

Autres articles