Apprendre à tricoter : comment choisir son matériel?

Les activités comme le crochet ou le tricot, longtemps boudées sont maintenant à la mode. Mais avant de commencer il faut vous des aiguilles et de la laine adaptées au projet que vous souhaitez réaliser. Voici donc des conseils pour bien choisir son matériel de tricot.

Qu’est-ce que la laine ?

La « laine » dans le jargon du tricotage est un terme utilisé pour désigner une matière d’origine naturelle qu’elle soit animale ou végétale. Pour les fibres animales, c’est la toison des animaux qui va servir à fabriquer la laine de mouton, de chèvre, d’angora, d’alpaga, de yack, de chameau, de cachemire…

Laine naturelle/ laine synthétique : que choisir ?

Bien choisir sa laine est très important si l’on veut réussir son projet.  Avant l’achat de votre laine à tricoter, il faut connaître le poids de la laine, le diamètre du fil, mais surtout sa composition (fibre naturelle ou synthétique) et les propriétés de la matière :

Laines naturelles

Laine 100% Mérinos. Source: www.peaceandwool.com

Végétales :

  • Bambou : douce, anti-bactérienne, anti-odeurs.
  • Coton : douce, confortable, hypoallergénique et perméable à l’air.
  • Lin : souple résistante, anallergique, thermorégulateur.

Animales :

  • Alpaga : douce, légère, très chaude et résistante, ne peluche pas, anallergique
  • Angora : douce, confortable et chaude.
  • Cachemire : très douce, très légère et très chaude, anallergique.
  • Laine : bon isolant thermique
  • Mérinos : légère, thermorégulatrice, contrôle de l’humidité.
  • Mohair : confortable, douce, légère, souple, chaude.

La laine naturelle est chaude, confortable et douce et surtout de meilleure qualité que la laine synthétique, mais elle coûte cher. Pour les bébés ou les personnes allergiques, préférez le cachemire, le mérinos ou la laine de bébé alpaga, adaptées aux peaux sensibles.

Laines synthétiques

  • Acrylique : toucher doux et soyeux, légère, résistante aux ultra violets.
  • Nylon/polyamide : résistante, souple, élastique et facile d’entretien
  • Polyester : résistante et facile d’entretien
  • Viscose : peu élastique et facilement froissable

Beaucoup plus accessibles financièrement, les laines synthétiques ont l’avantage de ne pas piquer, mais leurs propriétés thermiques sont faibles.

Choisir ses aiguilles

Les aiguilles à tricoter peuvent être en plastique, acrylique, métal, nickel, bois ou bambou et se déclinent sous différentes tailles (de 2 à 25). Il existe cependant trois sortes d’aiguilles à tricoter:

  • Les aiguilles droites : Elles servent à tricoter toute sorte de projets sauf les bonnet ou les chaussettes. Elles peuvent mesurer entre 25 et 35 centimètres de long.
  • Les aiguilles doubles : Elles sont utilisées pour tricoter en rond et des petits modèles de tricot. Elles peuvent mesurer entre 10 et 25 cm de long.
  • Les aiguilles circulaires : On peut tout tricoter avec les aiguilles circulaires. Elles peuvent être soit interchangeables, c’est-à-dire qu’on peut dévisser le câble accroché aux aiguilles afin de varier sa longueur soit fixes, dans ce cas le câble ne bouge pas.

Lorsqu’on débute le tricot, il est préférable de commencer avec des aiguilles de traille 5, 6 ou 7, et choisir une laine plutôt épaisse et non poilue.

Enfin sachez qu’il existe des kits tout prêts qui contiennent des aiguilles, de la laine, et les instructions nécessaires pour tricoter une écharpe, un snood ou un châle, au cas où vous ne souhaitez pas vous embêter à choisir la laine, la taille de l’aiguille…

Pour plus d’informations : www.peaceandwool.com

 

 

Autres articles