La mort digitale : que deviennent les comptes en ligne après votre mort ?

 

Google s’est attaqué en début d’année à un sujet sensible : la gestion des comptes après la mort.
Que deviennent les données déposées sur vos comptes Google après votre mort ? Votre messagerie Gmail, votre compte Google+, YouTube…
La firme a lancé le gestionnaire de compte inactif pour répondre à ce sujet.


Ce nouvel outil va détecter les profils inactifs et gérer le comportement de ces comptes selon la procédure définie sur votre compte. Depuis les paramètres, le gestionnaire de compte inactif vous permet de mettre en place une procédure sur le traitement de vos données lorsque votre compte deviendra inactif.
L’outil de Google vous propose de renseigner le délai d’inactivité de votre compte au bout duquel la procédure sera lancée. La période fixée peut être de quelque mois voire une année.
Si aucune activité n’est détectée sur vos comptes sur cette période, un email et un sms sont envoyés quelques mois avant la fin de la période définie pour vous avertir de la mise en route de la procédure à venir. Vous avez aussi la possibilité de choisir de supprimer complètement l’ensemble de vos données ou de désigner des personnes de confiance avec lesquelles vos données seront partagées. Ces personnes recevront alors vos données Gmail, Youtube… et autres services Google sans toutefois pouvoir les utiliser en votre nom. Vos accès ne sont pas transmis, seules vos données leur seront envoyées.
Google propose désormais à ces utilisateurs de choisir la suppression de ses données ou la transmission à une ou plusieurs personnes de confiance. Un service se rapprochant des mutuelles d’assurance obsèques proposant le maintien des données dans un coffre fort numérique.

Autres articles