France : légère baisse de la natalité en 2013

L’INSEE publie aujourd’hui un rapport sur la natalité en 2013. Malgré une légère baisse des naissances, la France se porte bien et comptabilise plus de 800 000 naissances en 2013. Famille Magazine vous en dit plus.

La France, l’un des pays les plus féconds d’Europe

En 2013, l’INSEE nous apprend que ce sont 811 510 bébés qui ont vu le jour en France. En dépit d’une baisse de 1.2% par rapport à 2012, ces chiffres restent tout de même bien plus élevés qu’au milieu des années 90.
La France avec un taux de fécondité de 1.99 enfants par femme, demeure parmi les pays les plus féconds d’Europe. La crise qui touche le pays n’empêche donc pas les naissances.

Des naissances plus tardives

natalitéSource Getty Images

L’INSEE relève une autre constante : l’âge moyen des mères est de 30.3 ans contre 26 ans dans les années 70. Les Françaises ont donc leur premier enfant de plus en tard. La contraception et le droit à l’avortement y sont beaucoup dans ce contrôle des naissances. L’envie de faire carrière et de profiter de sa vie de couple avant d’avoir des enfants ont ainsi repoussé l’âge de la procréation.

Désormais, près de deux tiers des bébés ont une maman âgée entre 25 et 34 ans. Les femmes âgées de 40 ans et plus à la naissance de leur bébé représentent 5% des naissances. C’est 5 fois plus que dans les années 80.
L’INSEE donne d’ailleurs des explications très pertinentes quand à ces statistiques : «Ces proportions ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies du fait à la fois des changements de comportement des femmes en termes de fécondité, mais aussi de l’évolution de la répartition des femmes par tranche d’âge dans la population »

Du côté des pères, ils ont aussi en majorité dépassé la trentaine : en effet, 71% des enfants nés en 2013 ont des pères âgés d’au moins 30 ans, et 16% ont des pères âgés de 40 ans ou plus.

De plus en plus de naissances multiples

En 2013, un accouchement sur soixante a donné naissance à 2 enfants ou plus. La part de naissances de jumeaux augmente fortement avec l’âge de la mère, notamment parce que «les mères plus âgées ont plus souvent recours à l’assistance médicale à la procréation», explique l’Insee.

La France est le seul pays au monde à avoir un taux de natalité constant. La crise ne semble donc pas affecter l’extraordinaire vitalité française. Et vous, avez-vous mis votre bébé au monde en 2013 ?

Related posts

Leave a Comment