Free lance : 5 astuces pour se lancer

Free lance : 5 astuces pour se lancer

- dans Actualité
2110
0

Vous ne trouvez pas de poste qui corresponde à vos études ? Vous avez une idée précise du genre de boulot que vous souhaitez faire ? Si vous lancer dans un projet en free lance vous taraude depuis quelque temps mais que vous ne savez pas trop à quoi vous attendre, Famille Mag vous donne 5 conseils afin d’éviter les pièges du débutant, et se lancer l’esprit léger dans l’aventure free lance.

Astuce n° 1 : Trouver une idée originale

Avant de vous lancer dans un projet en free lance, il va falloir trouver une idée qui tienne la route. Il faut donc trouver une idée de départ qui sera la base de votre projet. Il s’agit donc de monter une sorte de business plan, pour que vous sachiez exactement où vous mettez les pieds. Etude du marché, investissements (argent + temps), matériel (ordinateur, serveur dédié, voiture, ligne téléphonique…) vous devez tout calculer afin de voir si votre projet est viable, en fonction de vos ressources. Une fois cette étape franchie, vous devez trouver un nom à votre activité, qui doit refléter l’esprit de votre nouvelle fonction. Vous pouvez bien évidement utiliser tout simplement votre patronyme.

Astuce n°2 : Ne pas prendre peur face aux (nombreuses) démarches administratives

On le sait, en France, les démarches administratives sont rarement une partie de plaisir. Cependant, si vous souhaitez travailler à votre compte en tant que free lance, il va falloir passer par là. En effet, dans un premier temps, il va falloir définir le statut de votre nouvelle entreprise : SARL, EIRL…Pour vous simplifier la vie (du moins dans un premier temps), nous vous conseillons d’adopter le statut d’auto-entrepreneur, ce qui vous permettra notamment de ne pas facturer la TVA à vos futurs clients. Pour en savoir plus sur ce statut, vous pouvez consulter le portail des auto-entrepreneurs : http://www.lautoentrepreneur.fr/

Astuce n°3 : Se faire connaître

pour que votre activité soit viable et rentable, il vous faudra aller à la pêche aux clients. Tout d’abord, vous devez vous faire connaître. Pour cela, la première étape sera de créer un site professionnel : achat de nom de domaine et d’un hébergement, investissement dans un cloud public pour stocker toutes vos données… Sur ce site, vous devrez définir un logo et écrire un descriptif de vos activités. Un portfolio est également un plus, car cela permet à vos clients potentiels de se faire une idée sur votre travail et votre sérieux. L’élaboration du site ne doit pas être négligée car il sera votre meilleure carte de visite sur la toile.

Vous devrez ensuite prospecter les clients. Épluchez les sites spécialisés et surtout, utilisez votre réseau. N’hésitez pas à parler de votre nouvelle activité autour de vous, à distribuer à tour de bras vos cartes de visite et à participer à des évènements pour rencontrer des personnes susceptibles d’êtres intéressées par vos compétences.

Astuce n°4 : Gérer au mieux vos finances

Au début, pensez à facturer légèrement plus bas que le marché vos clients, afin de les attirer. Vous serez ainsi très compétitif et donc plus attractif que vos concurrents directs. Quand à votre salaire, et bien l’avantage du free-lance est qu’il se paye tout seul. Mais ne soyez pas trop gourmand et prévoyez de garder un peu d’argent de côté pour les mois où l’activité est la plus basse.

Astuce n°5 : Perfectionnez-vous !

Travailler pour soi, c’est également être maître de son emploi du temps. Profitez donc de votre temps libre pour vous former sur de nouvelles technologies. Enrichissez ainsi votre portfolio et montez un blog technique pour montrer vos compétences à vos clients. Plus vous serez à la pointe, plus vous paraîtrez sérieux aux yeux de vos futures clients. Pensez-y !

Voici quelques clés pour démarrer votre acitivité en free lance. Prêt pour l’aventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *