Grossesse : les bienfaits du Yoga et du Pilates

Au cours de leur grossesse, les femmes peuvent souffrir de différents maux (douleurs aux articulations, aux lombaires, etc.). C’est pourquoi il leur est recommandé de suivre des cours de gymnastique prénatale.

Ces séances ont pour objectif d’améliorer le bien-être de futures mamans.
Néanmoins, l’offre de sports doux s’est enrichie et, il existe aujourd’hui, des propositions originales permettant d’améliorer de façon significative le confort des femmes enceintes.

Le Yoga prénatal : pour mieux vivre sa grossesse

A partir du 4ème mois de grossesse, le corps des femmes change. Au fur et à mesure des semaines, leur ventre grossit et il va donc devenir de plus en plus encombrant. Suivant leur état, certaines femmes enceintes ne vont plus pouvoir pratiquer de sports dits « violents pour le corps» comme le running.

Le Yoga prénatal est donc un moyen pour elles de continuer à pratiquer une activité sportive tout en tenant compte du leur nouvel état.
Grâce au travail de respiration, les femmes enceintes apprennent à se relaxer ce qui peut les aider à être plus sereine le jour de l’accouchement.

Le Pilates : pour préserver les muscles pendant la grossesse

Au cours de la grossesse, les muscles abdominaux et ceux du périnée sont soumis à de fortes pressions du fait de l’agrandissement de l’utérus. Afin de les préserver et de ne pas souffrir de troubles liés à leur fragilisation, les femmes enceintes peuvent effectuer des séances de Pilates. Cette méthode s’avère très efficace car elle permet de travailler l’ensemble des muscles qui soutiennent le poids du bébé à naître.

Outre la traditionnelle gymnastique prénatale, le Yoga et le Pilates, des cours de gymnastique aquatique réservés aux femmes enceintes ont également fait leur apparition. Il existe donc de nombreuses activités sportives adaptées aux femmes enceintes. Grâce à ces exercices combinant souplesse, force et respiration, les femmes enceintes retrouvent un certain bien-être.

Dans tous les cas, demandez l’avis de votre gynécologue ou de votre obstétricien avant de commencer à pratiquer ce type de sport. Pour pratiquer ce genre d’exercice vous devez être encadré par un professeur spécialisé en prénatal.
Seul un professionnel pourra vous dire quel exercice est bon pour vous.

Autres articles