Les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en Auvergne-Rhône-Alpes

Unesco-chemin-Compostelle-conques-france

Les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en Auvergne-Rhône-Alpes

Le patrimoine mondial de l’UNESCO – l’institution de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture – fait référence à un ensemble de biens culturels et naturels sélectionnés par l’UNESCO. Pour être éligibles, les biens concernés doivent avoir une valeur exceptionnelle et universelle. L’objectif étant de préserver, de faire connaître et de transmettre cet héritage commun de l’humanité aux générations à venir.

Avec 43 sites classés la France est en 4ème position parmi les pays possédant le plus grand nombre de sites – en 2017 –.

Liste du patrimoine mondial en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte également plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le site historique de Lyon

site historique lyon unesco

Cité deux fois millénaire, Lyon – Lugdunum – fut érigée capitale des Trois Gaules par les romains au Ier siècle av. J.-C.. Depuis cette époque la ville n’a cessé de croître et sa remarquable continuité urbaine a été reconnue par l’UNESCO : vestiges romains, rues médiévales, façades Renaissance, édifices de toutes les époques à travers les siècles, immeubles canut – logements des ouvriers de l’industrie de la soie – .

Le site historique de Lyon comprend la Fourvière, le Vieux Lyon, la Presqu’île et les Pentes de la Croix-Rousse.

Sites palafittiques préhistoriques 

maisons-pecheur-sur-pilotis-rhone-alpes-unesco

Une vraie plongée dans la préhistoire ! Autour des Alpes et des lacs alpins, des villages de pêcheurs palafittiques (sur pilotis), datant d’environ 5000 à 500 ans av. J.-C., ont une valeur archéologique inestimable. Les vestiges sont situés aux bords des lacs, le long des rivières et certains dans les marécages ou sous l’eau sont particulièrement bien conservés. Ils constituent une source exceptionnelle pour l’étude des premières sociétés agraires.

La Grotte Chauvet Pont-d’Arc

fresques_grotte_chauvet-unesco
Source : Fresque de la Grotte Chauvet représentant une scène de chasse Fresque de la Grotte Chauvet représentant une scène de chasse © France 3 / Culturebox

Découverte en 1994, la grotte ornée du Pont-D’Arc (ou Grotte Chauvet), au sud de l’Ardèche, est sans doute le patrimoine pariétal le plus exceptionnel du XXème siècle. Cette grotte âgée de 36 000 ans est particulièrement bien conservée. Elle contient des peintures rurales d’une rare beauté, qui datent du début du Paléolithique supérieur. Dès sa découverte, la Grotte de Chauvet a été fermée au public afin de la préserver intacte et éviter de commettre les mêmes erreurs qui ont détérioré les peintures de Lascaux. Seule la réplique, parfaite, de la grotte est ouverte à la visite.

 Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Unesco-chemin-Compostelle-conques-france
Source : http://www.autocars-migratour.fr/voyage/compostalle-sentiers-arts/

Initié au IXème siècle, le pèlerinage de Compostelle est devenu dès le XIIème siècle un grand pèlerinage de la Chrétienté. Encore de nos jours, nombreux sont ceux qui empruntent les itinéraires du pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle en Galice en Espagne.

Plusieurs édifices, sur les Chemins de Compostelle,  ont été inscrits au patrimoine de l’UNESCO en 1988 : Eglise Notre-Dame-du-Port (Clermont-Ferrand), Cathédrale Notre-Dame et Hôtel-Dieu Saint-Jacques (Le-Puy-en-Velay ).

L’œuvre architecturale de Le Corbusier

Firminy-corbusier-unesco
Source : http://www.zoomdici.fr/actualite/Des-investissements-pour-le-site-Le-Corbusier-a-Firminy-(VIDEO)-id165233.html

Le caractère universel de l’ouvre de Le Corbusier et son apport au mouvement architectural moderne ont été décisifs dans le classement de plusieurs sites du grand architecte français au patrimoine de l’Unesco. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, deux sites sont également classés : le Couvent Sainte-Marie de la Tourette à Eveux et la Maison de la Culture de Firminy dans la Loire.

Related posts

Leave a Comment