Phytothérapie – Se soigner par les plantes

Phytotherapie santé par les plantes

La phytothérapie, qui signifie en grec ancien « thérapie par les plantes », est considérée en France comme une médecine douce et complémentaire. Sa méthode est basée sur l’utilisation des plantes médicinales – extraits et principes actifs des plantes – pour conserver et améliorer la santé. C’est une médecine à la fois préventive et curative, et dans la mesure où elle considère l’individu dans sa globalité, il s’agit aussi d’une thérapie holistique.

Phytotherapie santé par les plantesPratiquée depuis plus de 5000 ans, la phytothérapie a été reconnue par le Ministère de la Santé comme une médecine à part entière en 1986. Pour l’OMS  (Organisation Mondiale de la Santé), c’est une médecine traditionnelle. Toutefois, elle ne remplace en aucun cas la médecine officielle allopathique, elle vient en complément et en appui de celle-ci. Si pour les pathologies lourdes, la phytothérapie n’est pas envisageable, ni efficace, elle peut néanmoins constituer une médecine curative pour de nombreux affections et maux du quotidien (angine, cystite, eczéma, herpès, migraine, troubles digestifs…).

Recours aux remèdes naturels proposés par la phytothérapie est une bonne alternative pour agir sur des problèmes chroniques et pour prévenir certaines maladies. En tant que traitement de fond, le résultat est souvent plus durable et sans effets secondaires. La phytothérapie agissant en profondeur n’agresse pas l’organisme, elle permet également de stimuler les ressources d’autoguérison du corps.

LE NATUREL N’EST PAS FORCEMENT INOFFENSIF !

Même si se soigner par les plantes n’entraine peu ou pas du tout d’effets secondaires, il ne faut pas en déduire que tout ce qui est naturel est sans danger. Les plantes contiennent des principes actifs qui peuvent devenir toxiques en interaction avec d’autres substances actives : médicaments allopathiques, compléments alimentaires ou d’autres plantes. Si vous souhaitez suivre un traitement, il convient de prendre l’avis de votre médecin avant tout soin par les plantes. Il est, par conséquent, fortement déconseillé de recourir à l’automédication en phytothérapie sans avis médical.

Comme tous les médicaments en France, les médicaments de phytothérapie devront avoir une autorisation de mise sur le marché (AMM) qui est attribuée de la part des autorités sanitaires. Cette autorisation garantit la traçabilité des produits.

LES DIFFERENTES FORMES DE MEDICAMENTS EN PHYTOTHERAPIE

Les remèdes en phytothérapie sont disponibles sous de nombreuses formes. Traditionnellement il est plutôt recommandé d’utiliser des plantes fraîches, qui peuvent aussi être séchées. Sous cette forme, elles se consomment en tisane.

Les laboratoires en phytothérapie proposent aussi d’autres types de produits développés selon différentes méthodes de fabrication :

  • des plantes réduites en poudre pour fabriquer des gélules,
  • des extraits de plantes, obtenus selon un procédé de trempage dans un solvant, qui servent à produire des comprimés,
  • la teinture mère issue de la macération de la plante dans l’alcool.
Autres articles