Poisson : un aliment bienfaisant pour l’organisme

Poisson : un aliment bienfaisant pour l’organisme

- dans Cuisine
859
0

Poisson, manger équilibré, bien manger

Les produits de la mer, de manière générale, peuvent être consommés aussi bien par les Hommes que par les animaux. Cette source alimentaire peut venir de la pêche dans un milieu naturel ou d’un élevage. Le poisson est aliment qui fait partie de la pyramide alimentaire, au même niveau que la viande ou les œufs.

Cette denrée alimentaire est très courante dans de nombreuses cultures du monde, mais surtout elle est très réputée dans les pourtours marins. Certaines cultures sont très reconnues pour leurs pêches et leurs plats typiques de qualité comme la rouille ou les tielles de Sète. Dans la gastronomie, le poisson apporte une part de fraicheur aux plats avec des saveurs parfois exotiques mélangés par exemple avec du jus de grenade.

Les bienfaits sur l’organisme

Les effets du poisson sur l’organisme sont nombreux, c’est pour cela qu’il est largement conseillé d’en manger deux à trois fois par semaine. On peut dire qu’il contient beaucoup de vitamines A-B-D-E qui permettent d’apporter du tonus et de la vitalité à l’organisme. Ces éléments naturels contenus dans le poisson font partis d’une alimentation équilibrée dont il ne faut pas se priver au quotidien. Le poisson est un anti-stress naturel qui permet de calmer la nervosité et de mieux dormir la nuit afin de passer de meilleures journées.
Il est, ensuite, bien connu que le poisson est une source d’Oméga 3 qui sont des acides gras bons pour tous les âges. Que ce soit pour aider les enfants à grandir ou éviter les problèmes cardio-vasculaires à l’âge adulte, les oméga-3 sont des antioxydants naturels qui permettent le bon fonctionnement de tout l’organisme. Ils sont par exemple très utile dans la création ou du fonctionnement des neurones du cerveau.

Les différentes manières de le consommer

 

Les cultures se sont différenciées par la consommation des produits de la mer. Ainsi au fur et à mesure de l’histoire, les civilisations ont trouvé différentes manières de le consommer pour en tirer le meilleur des saveurs.
Cru. Dans certains pays comme le Japon ou la Chine le poisson peut être mangé cru comme sur des sushis ou dans les makis. Ingérer du poisson cru permet de profiter de nombreux avantages nutritionnels que ce soit des protéines ou des minéraux. Ces éléments sont fragiles car au moindre changement trop fort de température ils perdent tous leurs bienfaits comme après une cuisson. Pour ajouter d’autres saveurs, il est possible de faire mariner les filets quelques heures dans une sauce afin d’ajouter aux plats différents goûts en y mettant par exemple du miel ou du jus de yuzu.
Cuit. Il existe plusieurs modes cuissons qui permettent au poisson de prendre différentes saveurs. Le poisson est un aliment un peu plus difficile à cuisiner car il a une chair fragile qui peut s’effriter lors de cuissons dites violentes. Le mieux est de trouver un moyen pour que le poisson puisse cuire doucement sans avoir besoin de le bouger. Dans ces modes de cuissons spécifiques on peut le pocher, le faire cuire à la vapeur mais aussi au four dans une papillote ou un sachet de cuisson de type carta fata.  De plus le poisson peut être cuit dans du jus de citron au réfrigérateur.
Fumé. Au départ, cette méthode permettait de mieux conserver les filets de poisson. Actuellement, elle permet aussi de donner de nouvelles saveurs aux poissons qui peuvent être ainsi mangés cru ou cuit. Cependant cette méthode utilise beaucoup de sel il est donc recommandé de faire tremper son poisson quelques minutes dans de l’eau froide afin de le débarrasser du trop-plein de sel.

Les différentes modes de conservation

Le poisson est un aliment très fragile qui demande une conservation très précise afin d’éviter de provoquer des intoxications. En France il existe des normes très réglementées qui permettent d’avoir un suivi de conservation des aliments surtout s’ils doivent être consommés crus.
Dans le cas des petits poissons l’une des conservations les plus longues est la conserve. La conserve utilise le mode de stérilisation afin de mieux conserver ce produit. Il existe beaucoup de marque qui utilise cette méthode dans la conservation de sardine ou de thon comme la conserverie la belle iloise.
L’une des premières méthodes de conservation est, comme indiqué au-dessus, le fumage et la salaison (utilisation du sel). Le mieux pour le poisson est de le congeler car la congélation permet de garder tous les bons nutriments présents à l’origine. L’achat de poisson congeler, contrairement aux apparences, peut être signe de qualité dans l’univers de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *