Stage permis de conduire : quels financements?

Votre ainé va avoir 18 ans dans quelques semaines et il demande non pas une console ou un smartphone : il demande qu’on lui offre le permis de conduire pour son anniversaire. Une nouvelle qui vous angoisse légèrement pour deux raisons : la première est qu’il prend petit à petit son indépendance (ce n’est pas de notre ressort). La deuxième est que passer son permis de conduire demande d’avoir quelque argent de côté. C’est là qu’on intervient, en vous présentant les différentes solutions qui vous permettront de financer le permis tant attendu.

Source illustration : Getty Images

Le permis à un euro

Certains organismes de formation à la conduite possèdent un agrément qui peut vous faire bénéficier du permis à 1 euros. La formule, très avantageuse, concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans.

Votre banque vous délivre une convention qui permet de financer le permis, qu’il s’agisse de s’inscrire à une formule de permis par stage intensif à Paris ou d’une formule traditionnelle à hauteur de 1200 euros sur une durée de 40 mois. Les intérêts sont ensuite pris en charge par l’Etat .

Si votre enfant est mineur, vous vous chargez du remboursement. Si votre enfant est majeur, il rembourse par lui même tous les mois, ce qui représente un bon moyen de le responsabiliser.

Source info : http://www.securite-routiere.gouv.fr/connaitre-les-regles/permis-de-conduire/le-permis-a-1-euro-par-jour/informations

Les aides des conseils généraux et mairies

Renseignez vous auprès du Conseil Général de votre département : en effet, certains d’entre eux, comme ceux de l’Oise ou de la Loire Atlantique, peuvent vous verser une aide financière pour le permis en fonction de votre quotient familial (généralement, la mesure concerne les jeunes de 16 à 24 ans). Ces aides peuvent varier de 500 à 900 euros : un vrai coup de pouce pour le permis par stage.

Certaines mairies proposent également des bourses pour financer son permis de conduire, à la condition de réaliser un travail d’intérêt général : une solution qui peut être idéale pour responsabiliser son grand enfant!

Les aides du Pôle Emploi

Pour une personne ayant le statut de demandeur d’emploi, il est possible de se faire financer son permis de conduire : il faut pour cela une promesse d’embauche qui justifie de la nécessité d’obtenir le permis pour débuter son contrat.

De plus, il faut être inscrit sur les listes Pôle Emploi depuis au moins 6 mois. Le montant de cette aide peut atteindre jusqu’à 1200 euros : Pôle Emploi la verse à l’autoécole de votre choix en trois fois.

Plus d’infos sur l’obtention de cette aide financière : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1719.xhtml

Autre solution : payer l’auto-école en plusieurs fois sans frais

Si malheureusement il est impossible de bénéficier de ces systèmes de financement, il reste une dernière option : celle de payer votre auto-école en plusieurs fois sans frais. Un bon moyen d’amortir le coût du permis en plusieurs mois ou trimestres !

 

 

 

Autres articles